Biblio & Filmographie

à butiner

Livre « La Part du Colibri » par Pierre Rabhi

“La terre, être silencieux dont nous sommes l’une des expressions vivantes, recèle les valeurs permanentes faites de ce qui nous manque le plus: la cadence juste, la saveur des cycles et de la patience, l’espoir qui se renouvelle toujours car les puissances de vie sont infinies.” Avec ce texte, magnifiquement illustré par Pascal Lemaître, Pierre Rabhi nous fait partager son amour pour la Terre, pour la nature, et nous appelle à en prendre soin.

Pierre Rabhi, écologiste convaincu, expert international, est également philosophe et écrivain.
Pascal Lemaître est illustrateur, tant dans l'édition que pour la presse.

Livre « Comment j'ai arrêté de manger les animaux » par Hugo Clément

« Le premier livre du journaliste Hugo Clément. Un manifeste et un guide pratique destiné à tous, aux végétariens qui veulent convaincre, mais aussi aux carnivores qui se posent des questions. Voilà, tout est dit... Je vous le recommande si vous avez des doutes sur les bienfaits de la consommation de viande, si vous avez des doutes sur le régime végétarien... Bref, ce livre est choc, hyper efficace. Si tu souhaites réduire ta consommation d'animaux, c'est le moment !»  Thomas (du Collectif)

Livre « Ca va changer avec vous ! » par Julien Vidal

« Créateur de Cacommenceparmoi.org, un site à succès, Julien Vidal fait le point sur la situation écologique de la planète. Pas top, mais ça, on le sait déjà ! Julien Vidal nous propose toutes sortes de solutions pour réduire notre empreinte écologique, le petit geste, tu sais? En agissant seul ou collectivement et avec des astuces simples. En fin d'ouvrage, on découvre un kit d'affichettes destiné à mettre en place des opérations écologiques : réaliser un compost collectif ou créer une boîte de livres à partager entre voisins par exemple. Y figurent aussi un jeu de cartes, des autocollants stop pub, des cartes postales à message. Bref, un véritable guide pour se lancer pleinement et surement dans un mode de vie en adéquation avec notre planète.»  Thomas (du Collectif)

Livre interview « Le pouvoir d'agir ensemble, ici et maintenant » par Rob Hopkins

Quand je me suis engagée dans Vitrolles en Transition, je me suis posée 1000 questions sur la Transition, ce concept particulier qui rassemble des milliers d’humains dans le monde pour un but commun : vivre en harmonie avec notre planète.

J’ai commencé par ce livre « Le pouvoir d'agir ensemble, ici et maintenant » écrit par Rob Hopkins qui date de 2015.

Rob Hopkins, mais c’est qui celui-là ? Nan mais un peu de respect oui ! Ce cher Monsieur est « l’inventeur » du concept des villes en transition.

Il a commencé en 2005 dans la ville de Totnes en Angleterre et a déjà écrit 4 bouquins à ce sujet. 

Le concept est simple : vivre sans pétrole ! Mine de rien, cette volonté ébranle notre mode de vie actuel, plus de voiture thermique, ni de sollicitation de transports… énergie, consommation, culture, alimentation… tous les sujets sont revus et adaptés. 

Cette interview met en lumière les motivations (très inspirantes) de Rob et nous donne les clés de la réussite. 

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !»  Marine (du Collectif)

Livre « Journal de guerre écologique » par Hugo Clément

« Si je te dis « Sur le Front », tu me réponds : Ah oui le beau gosse Hugo Clément ! Oui, voilà c’est lui. Journaliste de 32 ans, engagé dans la défense de l’environnement, Hugo nous emmène en voyage à travers le monde dans son livre « Journal de guerre écologique ». (https://livre.fnac.com/a14962068/Hugo-Clement-Journal-de-guerre-ecologique) Alors, je vous le dis tout de suite, les tableaux ne sont pas hyper jojos. Nos pieds se retrouvent dans un fleuve mais on a pied car celui-ci est rempli de déchets, on voit des enfants jouer avec des batteries et des piles, on assiste aussi à la mort d’un lynx… Il y a aussi l’espoir, résidant dans des résistants de la nature qui œuvrent au quotidien. « Leur victoire sera la nôtre, leur défaite aussi. Allons renforcer leurs rangs. Unissons-nous pour faire basculer la balance du bon côté. Ensemble, nous pouvons remporter cette nouvelle guerre mondiale.” Un livre qui bouleverse autant qu’il questionne.» Marine (du Collectif)

Livre « Pisser sous la douche ne suffira pas » par Time for the Planet

« Pisser sous la douche ne suffira pas » de Time for the Planet est un manifeste écologique et pro-entreprise. « Nous rassemblons 1 milliard d’euros pour créer 100 entreprises luttant contre le réchauffement climatique » Alors, j’ai déjà le concept de la première partie du titre que je pratique depuis ma plus tendre enfance (oui c’est dégueulasse mais ça économise de l’eau). Mais le deuxième… est un peu moins palpable. En gros, ce tout petit livre explique les motivations de 6 individus, avant tout amis qui se lancent dans un projet fou. Celui de lever des fonds pour financer des solutions innovantes qui vont nous sauver le cul de la catastrophe climatique qui nous guette. Pourquoi et comment ? ils y répondent chapitre par chapitre avec un argumentaire béton. Les investisseurs sont des gens comme toi, lecteur, qui t’intéresse à l’écologie et veut faire de ton mieux. Un peu d’argent investie pour financer 100 entreprises parmi tant d’autres. Les projets sont soumis à une sévère sélection en amont et il n’y a aucune propriété intellectuelle. Et oui, tu sauves la planète pas ton égo… Le club des 6 et autres associés animent aussi des podcasts sous le même nom et tous les jeudis midis ils font un question / réponse en live sur LinkedIn. Un livre qui parle d’actions au quotidien ! Super rapide à lire en plus.»  Marine (du Collectif)

Livre « Les plastiqueurs » par Dorothée Moisan

« Alors ce livre-là, je n’étais pas prête. D’un autre côté, je crois que personne ne l’est. Si vous connaissez quelqu’un qui peut le lire sans avoir la larme à l’œil, prévenez-moi et j’arrive avec une pelle, un rouleau de scotch et un sac poubelle. Le plastique, c’est du pétrole ! Et le pétrole, c’est des GES (Gaz à Effets de Serre). Et ça, ça pue… « La production mondiale de plastique va doubler d'ici 2040.», voilà, « Les plastiqueurs » fait mal. Tu pensais qu’avec le réutilisable et le recyclage ça serait moins ? Détrompe-toi, la production croit à hauteur de 3% par an. Les chiffres, aussi horribles les uns que les autres, s’entassent au fur et à mesure des pages et on découvre la monstruosité du plastique. L’Asie se transforme en poubelle mondiale, on investit des milliards d’euros pour construire de nouvelles usines (rien que 200 milliards aux Etats-Unis), on nous promet des investissements pour le recyclage qui est aujourd’hui assez inefficace. Pollution, danger climatique, mortalité accrue, chute de la fertilité… Le plastique n’est plus fantastique.»  Marine (du Collectif)

ruse ta com thomas blanc